Ils ont dû arrêter leur travail à cause de leur handicap. Aujourd’hui, ils apprennent un nouveau métier à l’ESRP (Établissement et services de rééducation professionnelle) de Caen (Calvados). Pour ces dix stagiaires déterminés, cette formation est le début d’un avenir prometteur.
« J’étais hôtesse de caisse et j’ai toujours aimé mon métier », confie Céline, 38 ans. À cause d’importants problèmes de santé, elle a dû s’arrêter, fin 2015. Aujourd’hui, presque cinq ans plus tard, elle est de retour « en classe ». Un comble pour elle qui n’a « jamais aimé l’école ».

Depuis septembre, elle suit une formation pour devenir employée administrative et d’accueil, à l’ESRP (Établissement et services de rééducation professionnelle), l’un des services de Ladapt de Normandie (L’association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées), basé à Caen. « Avant cela, j’ai d’abord dû accepter le handicap. Puis accepter de retourner en formation. C’est dur de changer de métier… »

« Les typologies de handicap sont nombreuses, précise Isabelle Eudes, adjointe de direction à l’ESRP. Cela peut être une maladie invalidante, comme une sclérose en plaques ; un problème cardiaque, ou bien survenir à la suite d’un accident. » Lire la suite ICI.